Informations sur la structure Centre social ALC Quartiers Ouest


Fiche identité
Adresse
Centre social ALC Quartiers Ouest
Espace Hélitas 68 Bd Louis Dauzier
15000 Aurillac
Téléphone
04 71 62 70 05
Email
centresocialalc@yahoo.fr
Site internet
www.centresocialalc.fr
Code APE
9499Z
Siret
32513890700036
Président
ANDRIEU Marie Hélène
Directeur
LAC Jean Michel
Historique
De 1981 à 2003 A la fin des années 70, la Z.A.C. de Belbex constitue un nouveau quartier qui sort de terre, faisant le lien entre Aurillac et Belbex. Type d’habitat (locatif, accession à la propriété), vie économique, commerces, infrastructures, c’est une approche globale qui a été conduit par la municipalité. En outre, l’école publique présente sur le « vieux Belbex » avait été fermée en 1971. L’équipe municipale a pu appréhender globalement la création du quartier et réfléchir préalablement aux aspects nécessaires à un développement harmonieux. Grâce à la mobilisation de partenaires institutionnels (mairie, éducation nationale…) associations d’éducation populaire (Francas, Cemea, FAL), il a été décidé de construire une école ouverte sur le quartier. Outre l’ouverture architecturale, l’innovation était aussi voulue sur le plan éducatif. Pour réussir cette approche nouvelle, l’Education Nationale avait pourvu l’école de 3 postes d’enseignants supplémentaires qui venaient s’ajouter aux animateurs de la mairie et des associations. La volonté d’éviter les cloisonnements entre temps et acteurs d’une même journée a conduit les équipes enseignantes à intervenir aussi sur les temps périscolaires aux côtés des animateurs et des familles qui s’étaient mobilisés autour de ce projet novateur. Après la création du Centre de loisirs, de l’accompagnement à la scolarité, le « noyau de parents » volontaires a initié d’autres projets (activités culturelles pour adultes, journal de quartier…). Devant ce foisonnement, il est devenu nécessaire de formaliser l’organisation, pour continuer à développer les idées. Le 1er décembre 1981, était créée l’A.L.C. La forte implication des acteurs politiques, la recherche de mobilisation des habitants et la prise en compte des besoins du territoire sont les trois piliers essentiels au développement des actions de l’A.L.C. 2001/ 2003 Au cours des années 2001/2002, la municipalité d’Aurillac et la CAF du Cantal ont réfléchi au maillage du territoire Aurillacois. Il a été décidé de rechercher les conditions de création d’un troisième centre social sur le secteur Ouest d’Aurillac. La forme associative a été privilégiée. De son coté l’A.L.C. avait connu un développement important. Bien que les bénévoles restaient fortement impliqués dans la vie de l’association, celle-ci comptait désormais des salariés. Outre les accueils loisirs périscolaires et les projets liés au partenariat avec l’école ouverte, l’association pilotait un accueil de loisirs pendant les vacances et mercredis pour les enfants de moins de 10 ans, une halte garderie à gestion parentale, ainsi qu’un espace ouvert aux jeunes et des activités destinées aux adultes. Cependant, malgré le soutien de la municipalité, l’équipe bénévole dirigeante exprimait régulièrement un risque d’essoufflement en l’absence d’un cadre pour diriger l’association. Avec le soutien de la Caf du Cantal et de la ville d’Aurillac, le conseil d’administration de l’A.L.C. a mené une réflexion durant l’année 2002 afin de réfléchir à l’éventualité de solliciter l’agrément « Centre Social » pour mener à bien le projet de maillage souhaité par la CAF du cantal et la ville d’Aurillac. Si elle devenait centre social, l’A.L.C. devait étendre son action aux quartiers Gare Doumer Vialenc et Alouettes, élargir son action au-delà de son partenariat avec l’école de Belbex et s’adresser à toutes les tranches d’âges de la population. Le conseil d’administration a approuvé cette évolution qui a été accompagnée par la Mairie d’Aurillac, et la CAF du cantal qui a validé le premier projet social pour un an. En mars 2003, l’A.L.C. recevait son premier agrément « centre social ». L’équipe bénévole procéda alors, au recrutement d’un poste de directeur de centre social. Depuis 2003 / 2011 Outre l’élargissement de son champ d’action, l’activité de l’association a connu un important développement du nombre d’adhérents. Pour leur part, les partenaires ont accompagné le développement de l’A.L.C. par l’accroissement des moyens fournis pour l’exercice des missions d’un centre social. En 2004 l’A.L.C. devenait le centre social A.L.C. quartiers ouest. En 2007, les dirigeants de l’association ont rencontré la mairie d’Aurillac pour évoquer la question des locaux. En effet, hébergé dans les locaux de l’école, le centre social commençait à rencontrer des difficultés pour répondre aux attentes des habitants. Depuis 2011 En 2011, l’A.L.C. quitta son implantation historique pour s’installer à l’Espace Hélitas. Fruit d’un important travail de réflexion et de concertation, ce déménagement a permis de disposer d’une implantation plus centrale par rapport à l’ensemble des quartiers ouest et de disposer de locaux plus adaptés aux missions du centre social et aux demandes des habitants. L’élaboration du cahier des charges nécessaire à la construction des futurs locaux et travail avec chaque entité du centre social (usagers, bénévoles, partenaires, salariés) a été possible grâce à la volonté politique de la municipalité et du conseil d’administration d’associer et impliquer les habitants. 30 ans après la création de l’association, c’est bien une volonté politique forte d’implication des habitants qui a permis le tournant essentiel qu’a représenté le déménagement.